Méthode Franklin : la nouvelle gym intelligente

Créée par un danseur suisse, la méthode Franklin arrive à peine en France. Dans ses bagages : un élastique, des balles et des images à visualiser (une éponge, un sorbet…) pour exécuter le mouvement juste. La pédagogie, qui inclut l’automassage, est scolaire, mais validée par les neurosciences. De quoi attiser notre curiosité.

A la rencontre de notre corps

« Touchez vos genoux. Vos hanches. Vos épaules », me demande Dominique Tinjust, professeur de Franklin, que j’interviewe au centre CanalCentral, à Paris. Je m’exécute sans l’ombre d’une hésitation. « Vous ne connaissez absolument pas votre corps ! Vous n’avez jamais touché vos genoux, ni vos hanches, ni vos épaules », me dit-il en souriant. Étonnée, j’attends des explications. « Du genou, vous n’avez touché que la rotule. Les hanches ne se situent pas seulement sur les côtés, mais se prolongent vers le pli de l’aine. Quant aux épaules, elles incluent les clavicules. La majorité des gens pratiquent des exercices avec un corps qui leur est inconnu. Comment peuvent-ils bien l’entretenir sans le connaître ? » défend-il. Bonne question.

La méthode Franklin, surnommée « pédagogie imaginative du mouvement », vise justement à nous faire voyager physiquement et mentalement à la rencontre de notre squelette, de nos muscles et de nos organes, afin de nous mouvoir avec force et souplesse. Conçue en 1994, d’abord pour les danseurs, elle commence à être enseignée dans les salles de gym douce. Depuis 2002, elle se diffuse sous le nom de son créateur, le Suisse Eric Franklin, lui-même danseur, chorégraphe et enseignant universitaire à Zurich et à New York. « La vie que l’on mène façonne le développement du cerveau », commente-t-il. Son enseignement prône la réciproque : utiliser son cerveau pour améliorer ses fonctions corporelles. Avec trois idées fortes : ressentir, imaginer, connaître.

Ressentir

A DÉCOUVRIR

Où pratiquer ?

En France : Encore peu de professeurs sont formés à la méthode Franklin dans l’Hexagone. CanalCentral est le seul espace à organiser des ateliers à Paris, au tarif (visiteurs) de 45 euros pour deux heures.
À l’étranger : Le site officielfranklinmethod.com publie un annuaire international.
Chez soi : Deux ouvrages d’Eric Franklin édités en français décrivent des exercices à faire à la maison ou au bureau : Le Corps et l’Énergie et Pelvic Power pour hommes et femmes(Gremese, 2010 et 2012).

« Levez le bras d’une manière joyeuse »

« En se levant le matin, la plupart d’entre nous se branchent sur leur Smartphone ou leurs tâches quotidiennes, jamais sur eux-mêmes », note Isabella Buggelsheim, fondatrice de CanalCentral, également formée à la méthode Franklin. Il est vrai que, lorsque aucune douleur ou tension (mal de dos, nuque coincée…) ne se fait remarquer, nous sommes rarement capables de nous dire « Je me sens bien ». Les thérapeutes, les praticiens en relaxation, les coachs sportifs ne cessent de nous encourager à être à l’écoute de nous-mêmes, à prendre conscience de notre ancrage dans le sol, de notre respiration, de la chaleur ou de la sensation de légèreté de telle ou telle zone corporelle. Mais garder ce réflexe en dehors des séances est une autre affaire.

La méthode Franklin utilise aussi la technique du « scan corporel ». En procédant par des allers-retours comparatifs avant et après le geste exploré, elle apprend à focaliser son attention sur les sensations et à se percevoir sous différents angles. « J’invite d’abord les élèves à rester une minute avec eux-mêmes, puis je les questionne : “Est-ce agréable pour vous de bouger vos épaules ?” Un dialogue s’instaure. “Montez l’épaule droite en tendant le bras au ciel. Qu’est-ce que cela change ? Avez-vous plus de tensions ?” Puis je leur dis : “Levez le bras d’une manière joyeuse”… L’important est de comprendre ce qui fonctionne le mieux avec soi », indique Dominique Tinjust. De fait, cette façon de nous pousser dans nos retranchements sensoriels développe une écoute extrêmement fine de soi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s